J.D. Slim | J.D. Bélanger A.K.A. J.D. Slim

Go To Artist Page

Recommended if You Like
Eric Clapton The Beatles Tom Petty

More Artists From
CANADA - Québec

Other Genres You Will Love
Rock: Album Rock Blues: Blues-Rock Moods: Solo Male Artist
Sell your music everywhere
There are no items in your wishlist.

J.D. Bélanger A.K.A. J.D. Slim

by J.D. Slim

Double album: one CD in french and one in english. All original songs. From blues to rock, folk rock. roots - americana.
Genre: Rock: Album Rock
Release Date: 

We'll ship when it's back in stock

Order now and we'll ship when it's back in stock, or enter your email below to be notified when it's back in stock.
Sign up for the CD Baby Newsletter
Your email address will not be sold for any reason.
Continue Shopping
available for download only
Share to Google +1

To listen to tracks you will need to update your browser to a recent version.

  Song Share Time Download
clip
1. J'suis Pas D'accord
3:50 $0.99
clip
2. Mont-Louis
3:09 $0.99
clip
3. Pas Besoin De Personne
4:00 $0.99
clip
4. À Montréal, C'est Le Blues Qu'on Aime
5:13 $0.99
clip
5. Le Blues Me Donne Des Ailes
5:22 $0.99
clip
6. Dis-Moi Babe
2:39 $0.99
clip
7. Danser Le Two Step
2:54 $0.99
clip
8. Marianne
7:11 $0.99
clip
9. Quelle Chance De Vivre
3:45 $0.99
clip
10. Les Dieux De La Guerre
3:54 $0.99
clip
11. Ce Qu'on Te Donne
4:12 $0.99
clip
12. J'voudrais Savoir
3:41 $0.99
clip
13. J'aime Ça Quand T'es Là
4:09 $0.99
clip
14. Petite Fille Chérie
2:17 $0.99
clip
15. Carousel
2:31 $0.99
clip
16. Faix Do-Do
3:47 $0.99
clip
17. I Am Your Superhero
4:19 $0.99
clip
18. Don't Take It Out On Me
3:39 $0.99
clip
19. I'm On a Roll
3:18 $0.99
clip
20. Don't Hesitate
2:19 $0.99
clip
21. Working Woman
3:24 $0.99
clip
22. The Green Running Shoes Theme
3:16 $0.99
clip
23. Right On
3:29 $0.99
clip
24. The Good Times Have Gone Bad
5:17 $0.99
clip
25. Car Load of Trouble
4:10 $0.99
clip
26. Leaving On a Midnight Train
5:21 $0.99
clip
27. Riding the E-Wam
3:58 $0.99
clip
28. Tarantula
4:02 $0.99
clip
29. Tossin' n' Turnin'
6:06 $0.99
clip
30. Cabarete
2:48 $0.99
clip
31. Gango
1:09 $0.99
Downloads are available as MP3-320 files.

ABOUT THIS ALBUM


Album Notes
”Le blues, c’est les racines, tout le reste, c’est les fruits”
- Willie Dixon

La moisson a été bonne pour J.D. Slim et il en récolte aujourd’hui ses fruits.Tels Les douze travaux d’Hercule, le guitariste vient d’apposer sa griffe sur une œuvre référentielle, ambitieuse, qui témoigne du chemin parcouru en trente ans de carrière.
Avec un peu de recul, on réalise que les chansons figurant sur ce nouvel opus sont une jubilation de hasards, de détours parfois obligés sur les routes secondaires d’Amérique et de rencontres stimulantes avec des musiciens aussi habités par la passion du rock et du blues que lui, témoins privilégiés de son évolution au Québec depuis trois décennies.
Ces hasards, J.D. Slim les a regroupés dans un seul jardin, celui de son «album blanc», ultime métaphore beatlesque reposant sur le concept du disque double avec son kaléidoscope de styles. Au final, 31 pièces au florilège autobiographique, dévoilant chacune une tranche de vie, sa vie à lui : Jean-Denis Bélanger, né à Mont-Louis en Gaspésie, mieux connu sous le pseudonyme J.D. Slim.

À Montréal, c’est le blues qu’on aime
Le disque chanté en français regroupe une horde de pointures locales qui visiblement, ne se sont pas fait prier pour immortaliser à ses côtés les seize compositions du vétéran guitariste. Au menu, le blues comme matière première et ses multiples déclinaisons : électrique, acoustique, urbain, rural, two step cajun, instrumental, pas de doute, la palette de couleur est vaste.
À la première écoute, son picking de guitare rappelle aisément celui de Chet Atkins ou Ry Cooder époque Paris Texas. Ses solos électriques sont incisifs et atteignent le plexus, son sens de la mélodie est toujours au service de la chanson. Ici, pas d’esbroufe, pas de solos interminables, tout est calibré et coule de source. Un carré d’as ? «À Montréal, c’est le blues qu’on aime», «Marianne»,«Quelle chance de vivre», et «J’aime ça quand t’es là». Du J.D. Slim authentique.
Le disque chanté en anglais offre en contrepartie des chansons construites sur des échafaudages simples, en duo ou en trio. Clairement, les quinze morceaux sont tenus à bout de bras par le jeu de guitare de J.D. Slim qui fait le grand écart entre les deux solitudes avec une facilité déconcertante. Même dans les formes les plus primitives du genre, son jeu de guitare est sophistiqué et l’intérêt ne semble jamais s’étioler. Pour dire franchement, on s’amuse comme des petits fous à l’écoute des quinze titres de ce deuxième compact. Slim redonne vie à des anciennes : «I’m On A Roll » écrite il y a quinze ans, «Car Load of Trouble» et «Leaving On A Midnight Train» co-écrite avec Jim Zeller.

"Le blues a eu un enfant et il l’a nommé Rock’n Roll"
- Muddy Waters

L’histoire pourrait sembler banale : un enfant du rock comme tant d’autre, imprégné jusqu’à la moelle de Chuck Berry, de Jimmy Reed, d’Elmore James, mais aussi de Carl Perkins et de Scotty Moore, fidèle complice d’Elvis au point d’en faire sa propre mouture, synthèse aboutie de ses influences musicales. Mais J.D. Slim a réussi beaucoup plus que cela : sa culture, sa langue, sa grande connaissance de la généalogie musicale émanant du blues et surtout sa maîtrise absolue de la guitare en font de lui un oiseau rare. Unique.
Trente ans de Gibson Les Paul, de Fender Stratocaster, de Gibson 335 et de Dobro poussiéreuse pour en arriver là, aujourd’hui, avec cet inestimable document sonore.
En musicologue averti, J.D. Slim est parvenu sur ce double compact à constituer UNE histoire du bles, il a volontairement choisi de remonter aux sources pour mieux en comprendre l’universalité et ses liens avec la musique d’aujourd’hui. Il a su déterrer avec précaution et respect les nombreuses racines de cet entrelacs musical que constitue le blues et a imprimé sa personnalité. Cette authenticité-là est palpable de la première à la dernière chanson des deux disques.
À un nouveau public de l’apprécier, surtout aux plus jeunes, fans de rock ou de hip-hop - de découvrir le blues, d’en apprécier le génie, d’en saisir l’origine et d’en comprendre les liens avec la musique qu’ils écoutent.
Les musiciens sont des passeurs. C’est ainsi que les connexions s’opèrent et que l’histoire se crée.

Claude Côté
Mars 2012

Read more...

Reviews


to write a review