Yohe & The Tribal Wad Wiseis | I Just Need Peace

Go To Artist Page

Recommended if You Like
Bob Marley & The Wailers Los Lonely Boys Phil Collins

Album Links
www.yohe.org Audio Lunchbox Chondo PayPlay Apple iTunes Bitmunk BuyMusic GroupieTunes PassAlong Tradebit

More Artists From
United States - Massachusetts

Other Genres You Will Love
Blues: Guitar Blues World: African- West Moods: Type: Live Recordings
Sell your music everywhere
There are no items in your wishlist.

I Just Need Peace

by Yohe & The Tribal Wad Wiseis

Reggae, Classic rock, Blues & World Music
Genre: Blues: Guitar Blues
Release Date: 

We'll ship when it's back in stock

Order now and we'll ship when it's back in stock, or enter your email below to be notified when it's back in stock.
Sign up for the CD Baby Newsletter
Your email address will not be sold for any reason.
Continue Shopping
just a few left.
order now!
Share to Google +1

To listen to tracks you will need to update your browser to a recent version.

  Song Share Time Download
clip
1. Peace For Humanity
5:03 $0.99
clip
2. Congo Agression war Is Nazism
5:29 $0.99
clip
3. Sweet Home Alabama
5:26 $0.99
clip
4. Superman
3:41 $0.99
clip
5. For What It's Worth
3:41 $0.99
clip
6. Baby I Love Your way
4:49 $0.99
clip
7. Congo Rock Man
4:58 $0.99
clip
8. Every Body Plays The Fools
4:08 $0.99
clip
9. Just My Imagination
4:33 $0.99
clip
10. Peace In The Congo
6:53 $0.99
clip
11. Sweet Home Alabama ( bonus Track )
5:44 $0.99
clip
12. Superman ( Bonus Track )
3:40 $0.99
clip
13. For What It's Worth
3:42 $0.99
Downloads are available as MP3-320 files.

ABOUT THIS ALBUM


Album Notes
Yohe & The Tribal wad Wiseis

Lead vocalist Yohe MBUYU , Founder of the band ,
started singing at the age of 12 in his native of
Congo -Kinshasa , singing in churches and cultural
Centers .

Later on he joined The Band " Generation 86 " with
whom he toured in West Africa and Europe ( Belgium
and France )to name a few .
Yohe also attended The National Institute Of Arts and
Cultural Action ( I.N.S.A.A.C ) in Abidjan ( Ivory
Coast ) . He is a silky smooth Voice can be heard on
his debut CD called " I JUST NEED PEACE " which he
just finish recordind with his Band in Boston . This
CD is a blend of Reggae , African Rythm's , Classic
Rock , country and a touch of R&B Rythm's .
To name a few ,The Tribal Wad Wiseis consist of :
- M'talewa on guitar bass
- Paul Muse on lead guitar
- Glen Grant on Drums
- Sharine Janse on Background vocals


YOHE & The Tribal wad Wiseis



Exclusif: YOHE une étoile qui monte au firmament de la musique congolaise d'outre-Atlantique

Installé aux USA depuis quelques années, Yohe Basumine MBUYU, congolais d'origine, s'adonne entre autres activités à la pratique de la musique reggae.

La musique est en quelque sorte une passion pour ce jeune congolais de 34 ans. Musicien-né, il a cherché à parfaire son talent en s'inscrivant à l'Institut National des Arts et de l'Action Culturelle (INSAAC) d'Abidjan.
Actuellement, Yohe fait de la musique engagée à travers laquelle il transmet des messages, exprime ses sentiments et plaide pour le retour rapide de la paix dans son pays, la République démocratique du Congo, injustement agressé !

Doué d'un sentiment aigu de patriotisme, Yohe vient de créer une Ong : « JAMAA GREEN & PEACE », destinée à lutter pour l'implantation de la paix, pour la solidarité et pour le culte de la tolérance tant au Congo que dans le monde car, estime-t-il, si toutes ces valeurs humaines sont suffisamment exploitées ; la guerre, les luttes et toutes formes de violences seront définitivement bannies du Congo et d'Afrique.

Même pour faire passer les messages de son Ong, Yohe se sert en partie du support de la musique car pour lui, la musique c'est finalement ce cadeau que le Créateur nous a donné et qui devrait nous aider entre autres à rendre les relations humaines plus harmonieuses car la musique n'a pas de frontière.

Voilà pourquoi, pour atteindre un monde plus vaste, Yohe se confie à Multimédia Congo (MMC) à travers son site Digitalcongo.net, dans une interview inédite qui permettra aux nombreux Congolais, tant du pays que de la diaspora, de le découvrir et de faire une plus large connaissance avec lui.

Voici ci-après le texte de l'interview « Ma musique n'est pas figée car je chante dans des langues tant nationales qu'internationales »

Multimédia Congo : Vous êtes Congolais et vous vivez aux USA. Pouvez-vous vous présenter et nous dire ce que vous faites exactement dans la vie ?

YOHE : Je suis YOHE BASUMINE MBUYU, Congolais d'origine, âgé de 34 ans et père de 3 enfants. Je vis aux USA depuis quelques années et actif dans plusieurs domaines : employé du spécialiste de la médecine nucléaire, la Société DUPONT PHARMACEUTICALS & BRISTOL MYERS SQUIBB. Je suis membre du ROTARY CLUB INTERNATIONAL. Je dirige depuis le 15 août de cette année ma propre ONG dénommée « JAMAA GREEN & PEACE ». Je suis musicien. Ancien étudiant de l'Institut National des Arts et de l'Action Culturelle (I.N.S.A.A.C) d'ABIDJAN en Côte d'Ivoire, je m'intéresse beaucoup à l'analyse des variétés musicales et ambitionne de devenir un jour musicologue.

MMC : Dans les activités que vous citez, vous faites allusion à la musique. Quel genre de musique faites-vous exactement ? Pouvez-vous nous donner certaines de vos réalisations et vos projets dans ce domaine ?

YOHE : Je fais essentiellement du reggae et à ce sujet un album dénommé « I JUST NEED PEACE » est en chantier. J'y déplore et condamne la GUERRE en cours en République Démocratique du CONGO. La mise sur pied d'un fan-club est en cours de réalisation au Cameroun, ce qui permettra de canaliser toutes les informations concernant ma musique.

MMC : Vous parlez d'un fan-club au Cameroun. Pourquoi avoir choisi le Cameroun pour installer votre fan-club et quelles assises avez-vous à Kinshasa, en particulier et au Congo en général ?

YOHE : Il faut dire que je me prépare à me faire connaître. La popularité ne vient que quand on est suffisamment connu. L'idée d'un fan-club au Cameroun vient d'une amie de longue date et qui est elle-même Camerounaise.

Vous permettrez que je taise son nom pour le moment, par modestie. Je compte bien, le moment venu, me faire connaître des rues et boîtes de Kinshasa et de tout notre pays. Je ne manquerai pas d'avoir des fans-clubs partout au Congo. In cha Allah! C'est juste une question de temps.

MMC : Les titres des chansons de votre album sont en Anglais. Etant vous-même ressortissant d'un pays francophone, que ferez-vous en vue de transmettre à vos concitoyens le message contenu dans vos chansons pour mieux vous faire comprendre d'eux ?

YOHE : Ma musique n'est pas pas figée. Elle sera dans toutes les langues. Je chante en Swahili, en Lingala, en Français, en Anglais et même en Wolof. Les chansons de ce premier album sont en Anglais tout simplement par coïncidence et surtout parce que je vis dans un pays anglo-saxon et que l'équipe qui m'accompagne est essentiellement anglophone.

Ensuite l'Anglais étant la langue la plus parlée au monde elle n'est un handicap sérieux pour les Congolais. Ils sont très nombreux aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde anglophone. En plus, l'Anglais est bel et bien enseigné dans nos écoles au pays et n'est pas totalement une langue étrangère. Mais pour ceux qui auront de grandes difficultés, ils pourront très bien se référer à l'un de mes fan clubs ou encore visiter mon site Internet qui sera très bientôt disponible (www.yohe.org).

« Pour financer mon ONG, je compte sur l'appui des gouvernements partenaires du Congo notamment celui des Etats-Unis »

MMC : Quel lien faites-vous entre vos chansons où transpire le patriotisme et les objectifs de votre Ong « JAMAA PEACE & GREEN » ?

YOHE : Justement un lien existe entre mes chansons et mon ONG : la lutte pour la paix, la solidarité et la tolérance au Congo et dans le monde.

MMC : Quels objectifs poursuivez-vous en créant cette ONG et comment comptez-vous réaliser spécifiquement ces objectifs sur le terrain c.-à-d. en RDC et partout où devront s'exercer ses activités ?

YOHE : « JAMAA GREEN & PEACE » est créée pour lutter contre la pauvreté; les conflits armés en Afrique, pour la protection de l'environnement et l'assistance de tous genres aux réfugiés congolais victimes d'une guerre absurde. Et pour ce faire, je compte mettre sur pied une élite, une représentation sur place au Congo pour mieux cerner tous ces problèmes et rendre l'ONG plus active.

MMC : Votre ONG est jeune, trop jeune même mais elle s'assigne des objectifs nobles sinon très ambitieux. Comment comptez-vous avoir suffisamment de moyens pour les atteindre?

YOHE : Je compte financer ce projet qui me tient beaucoup à coeur avec les revenus récoltés de la vente de mon album ; avec les dons de volontaires et d'autres ONGs. Je compte aussi solliciter un éventuel appui des gouvernements partenaires du Congo tels que la France, la Belgique, le Canada et surtout le Gouvernement du pays qui m'a accordé son hospitalité. Je parle du gouvernement américain. Je vais également solliciter auprès du gouvernement congolais, toute assistance nécessaire à l'implantation et au développement de cette action.




« J'aime bien notre musique congolaise, seulement je déplore certains aspects de la nouvelle génération au pays dont la concurrence déloyale et la vaine polémique »

MMC : Quel rapport avez-vous avec les autres musiciens congolais et que pensez-vous de la musique congolaise d'aujourd'hui ?

YOHE : J'écoute beaucoup de chansons de la musique congolaise et j'apprécie des artistes comme Le Grand Kallé, Docteur Nico, Abeti Masikini, Mpongo Love, Pepe Kallé le symbole de stabilité de cette musique congolaise dont je regrette beaucoup la disparition.

Malheureusement, je n'ai pas beaucoup de contacts avec les musiciens congolais. Je souhaite ardemment qu'à travers cette interview j'entre également en contact avec mes frères musiciens évoluant au pays et ailleurs.

Seulement ce que je reproche à la musique congolaise actuelle, c'est la monotonie des thèmes qu'elle aborde, à savoir l'amour chanté en des termes peu raffinés. Aussi je déplore les coups bas entre musiciens congolais à travers la médisance, la vaine polémique et d'autres pratiques occultes. Le goût très prononcé du musicien congolais à s'habiller pour impressionner est quelque chose qui ne m'enchante pas non plus. J'aime la sape pour autant qu'elle ne vise pas à impressionner les autres. Bref je déplore tout esprit de concurrence "sauvage" entre les musiciens de mon pays. Excusez-moi le terme. Je pense que nous devons regarder en face nos défauts et éviter de nous contenter de notre auto-satisfaction alors que notre peuple meurt tous les jours.

MMC : Comment avez-vous connu le site www.digitalcongo.net et comment estimez-vous son apport par rapport à la diaspora congolaise?

YOHE : Je connais Digitalcongo depuis près de deux ans maintenant. Je ne saurais vous dire avec exactitude comment ou par qui j'ai connu le site. C'est certainement à travers des amis et qui m'en ont parlé puis je m'y suis accroché. J'y vais toujours pour les informations politiques, musicales, sportives sur notre pays. Le site fait montre d'un professionnalisme que j'admire. Je crois que les Congolais sont très bien servis sur tous les plans à travers ce site avec ses rubriques aussi diversifiées qu'équilibrées. Le site répond aux préoccupations de la jeunesse congolaise. C'est le lieu pour moi de vous remercier de m'accorder un espace dans vos pages. C'est tout un honneur. Merci.

MMC : Y-a-t-il une question à laquelle vous auriez voulu répondre mais qui ne vous a pas été posée?

YOHE : Par la musique j'espère toucher les coeurs de mes compatriotes, toutes les âmes sensibles, toutes les nations pour que cessent enfin les guerres qui détruisent plus qu'elles ne nous rapportent.

Par le chant, nous cherchons également à louer Dieu le Créateur car ici chanter veut dire prier deux fois, rappelons-nous quotidiennement qu'une loi divine nous appelle un jour à mourir et à rendre compte à DIEU de ce que nous aurons fait de notre vie.

En chantant je prie pour que cessent une fois pour toutes ces rébellions armées en Afrique ainsi que les dictatures qui en réalité sont des vrais CRIMES CONTRE L'HUMANITE .

Aux DIRIGEANTS AFRICAINS, je voudrais les interpeller à partager les gains de nos pays avec tout le monde. Qu'ils sachent qu'ils ne sont pas de demi-dieux et qu'ils doivent éviter l'exclusion. Dieu les a placés à la tête de nos Etats pour exercer des missions de hautes dimensions matérielles et spirituelles, pour participer au développement de l'homme et à son épanouissement total, comprenant le corps, l'âme et l'esprit.

Nos dirigeants doivent savoir que le pouvoir qu'ils exercent vient de Dieu pour diriger les hommes créés par Dieu ; ces hommes qui leur accordent leur confiance collective et qu'ils ne doivent décevoir en aucune façon.

A mes frères Congolais, je demande que nous baissions nos armes contre nos frères car ils ne sont pas nos ennemis. Les SEULS ENNEMIS du Congo sont les ENVAHISSEURS, la PAUVRETE et la MISERE. La culture africaine étant basée sur la famille élargie, la solidarité et le dialogue, je vous prie, frères Congolais de baisser les armes afin de promouvoir l'amour, la solidarité et le dialogue. Arrangeons nos problèmes sous l'arbre à palabres et évitons le fusil car au bout du canon se trouve soit l'enfant de Tata Kulutu ou la fille de Mama Leki, bref un frère de sang. « Tozali biso na biso !, Sisi kua Sisi !, Tetu ni Tetu !, Beto na Beto ! »

Que la musique soit désormais ce qu'elle devrait être : un élément qui adoucit les moeurs, un instrument d'éducation de la société, un facteur d'union et d'épanouissement.

Un monde meilleur est possible à construire avec l'amour, l'entente et la compréhension mutuelle !

Bonne compréhension vaut mieux que ceinture dorée

MMC : Merci beaucoup YOHE pour nous avoir ouvert votre coeur.

YOHE : C'est plutôt moi qui vous remercie pour m'avoir permis de m'adresser au grand monde. Merci une fois de plus et longue vie à votre site !
===========

Dear Sir, Madam



I am YOHE BASUMINE MBUYU, a Congolese artist, musician & Civil Rights activist and former Refugee, representing the victims of war and Genocide in The Democratic Republic of The Congo.
The Democratic Republic of The Congo (Former ZAIRE) is where Muhammad ALI fought and won "The rumble in the jungle" against George FOREMAN in 1974 (The Battle Of The Century).

Since August of 1998, The Democratic Republic of The Congo was invaded by Rwanda and Uganda in serious violation of The United Nations Charter, The Universal Declaration of Human Rights and in contradiction of laws and moral values that rule contemporary civilization.

There was Genocide in The Democratic Republic of The Congo, which resulted in more than Four (4) Million deaths. Innumerable rapes on women and children are still being perpetrated by invading soldiers, having as a consequence a very high rate of AIDS/HIV contamination, famine, deforestation and desolation.

To protest against this mass injustice and the international community silence towards Congolese Drama, I've recorded and released since July12, 2003 my debut album: I just Need Peace.
In order to help Congolese women, refugees, children and other victims of this Aggression War, Genocide and Invasion, I am collecting Forty (40) million dollars from the profits of my debut album: "I Just Need Peace".
A portion of the money will be invested to build a Women and Children's Hospital in the city of Kisangani (East of Congo) in order to treat and prevent the spread of AIDS/HIV contamination. The development of some schools and libraries in The Democratic Republic of The Congo will also be established.
My music is available online at Apple iTune, Napster, Rhapsody, AOL and MSN digital music services.
I am looking for more than 5 Million people to download my music online in order to help my project development for The Democratic Republic Of The Congo.
Through my effort in support of Human Rights and Moral values, I've created since November 2002 a Non-Profit Organization named "Jamaa Green & Peace."
The goals of my organization are to Fight against Poverty, Armed Conflicts in Africa, to promote Environmental Protection and provide legal assistance to Congolese Refugees.

All Nazis and all those which had made a pact with the Nazis during World War II were brought to justice to answer for their crimes of Genocide and crimes against humanity. Paul Kagame of Rwanda, Yoweri Museveni of Uganda and their Congolese accomplices should not be an exception to the rule for their crimes of Invasion, War and Genocide in The Democratic Republic of The Congo.

I am asking the entire world for assistance to help The Democratic Republic of The Congo and Congolese people as they assisted and continue to assist all innocent Victims of war, Genocide and natural calamities.

With kindest regards and warmest wishes for a Peaceful World, I remain,
Sincerely and fraternally,



YOHE BASUMINE MBUYU

=============


Cher Monsieur, Chère madame

Je suis YOHE BASUMINE MBUYU, Artiste Congolais & Activiste des Droits de l'homme et des Citoyens, ancien réfugié. Je représente volontairement les victimes de Guerre et de Génocide de la République Démocratique Du Congo.
La République Démocratique Du Congo (Ex : Zaïre) est le pays où, en 1974, pour le titre mondial, Muhammad ALI a battu George FOREMAN. Ce fut la bataille du siècle appelée communément par les médias Anglo-saxon « The rumble in the jungle ».

Depuis Août 1998, la République Démocratique Du Congo fut injustement envahie par le Rwanda et l'Ouganda, en violation grave de la Charte des Nations Unies, de la Déclaration Universelle des Droits de l'homme et des Citoyens, et en contradiction avec les lois et valeurs morales qui régissent la civilisation contemporaine.

Du Génocide en République Démocratique Du Congo résulte plus de quatre millions (4 millions) de morts, des viols innombrables qu'exercent encore aujourd'hui les soldats des pays envahisseurs sur les femmes et les enfants Congolais. Ceci a pour conséquence un taux élevé de contamination du SIDA/HIV, de graves problèmes de famine, de déforestation et une désolation certaine.

Afin de protester contre cette massive injustice, la désinformation et le silence de la communauté internationale sur le drame Congolais, j'ai enregistré mon tout premier album : « I Just Need Peace», dans l'intention de sensibiliser le monde entier sur le Génocide en République Démocratique Du Congo.

Dans le but d'aider les femmes Congolaises, les réfugiés Congolais, les enfants et autres victimes de cette Guerre d'invasion et Génocide en République Démocratique Du Congo, je suis entrain de réunir une somme de Quarante (40) millions de dollars sur la vente de mon tout premier album : « I Just Need Peace».

Une partie de cet argent servira à construire un Hôpital, 'Women and Children's Hospital' dans la ville de Kisangani (Est de la République Démocratique Du Congo), dans le but de traiter et de prévenir l'extension du SIDA/HIV. Le développement, la réfection des écoles publiques et des bibliothèques sont aussi à l'ordre du jour.
Ma musique est disponible sur le digital music services des sites Internet suivants :

1) Apple iTunes
2) Napster
3) Rhapsody
4) American Online (AOL)
5) MSN

Je suis à la recherche de Volontaires,plus de 5 Millions de melomanes à télecharger sur internet mon album : «I Just Need Peace »,pour aider à la realisation de mon projet de développement pour la République Démocratique Du Congo.

Au travers de mes efforts pour le respect des Droits de l'homme et des valeurs morales, j'ai crée depuis Novembre 2002 une Organisation Non -Gouvernementale dénommée : « Jamaa Green & Peace » » qui a les objectifs suivants :

1) Lutter contre la pauvreté
2) Lutter contre les conflits armés en Afrique
3) Promouvoir la Protection de l'Environnement
4) Assister les réfugiés congolais

Si les Nazis et tous ceux qui ont pactisé avec eux furent amenés devant la justice afin de répondre de leurs crimes de Génocide et des crimes contre l'humanité, Paul Kagamé du Rwanda, Yoweri Museveni de l'Ouganda et leurs complices Congolais ne doivent pas échapper à la règle relativement à leurs crimes d'Invasion, de Guerre et de Génocide en République Démocratique Du Congo.

Je demande au monde entier de bien vouloir témoigner de leur solidarité et apporter assistance à la République Démocratique Du Congo et aux peuples Congolais comme cela fut le cas pour d'autres innocentes victimes de Guerre, Génocide et calamités naturelles.

Avec tous mes vœux de Paix pour un monde meilleur,
Sincèrement et fraternellement,




YOHE BASUMINE MBUYU

Read more...

Reviews


to write a review

Curtis Lowell

Another outstanding track with a great message
Music:
The track is pure love all the way. The rockin' sway of the groove and the island melodies are just right for a sweet soul experience. The beautiful melody is uniquely African in that it is equally rhythmic and melodic. The harmonies become the melody through the unique resolution of the chords. 9

Lyrics:
Some of the words are a little hard to hear. I recommend playing with the mix a little bit to see if you can make the words slightly more distinct to the ear because the words tell a good story and carry a good message. 8


Arrangement &
Production:
Perhaps it's because of the MP3 but this mix sounds very compressed. The arrangment and the recording seem to be very good, but there is not much space between the instruments and vocals. This can be good because compression gives you a punchy track, but also makes the words more difficult to hear in the process. 9

Lead Vocal:
The lead vocal is really the harmonized vocals, which sound awesome. As I mentioned in a previous review, I love the Gladiators, also the Mighty Diamonds and The original Wailers because of the fantastic vocal parts. You fit into that category and do an excellent job of carrying on the tradition. 10

Musicianship:
Solid as a rock again. The idiom needs the true pulse to be this infectious and you have it down. Just the right balance between rhythm fills and space for the groove to do its' thing on the track. The vocals also punctuate the track rhytmically as well as harmonizing a beautiful melody. 10

Originality:
You didn''t write the book but you know it by heart. To have your own sound in any idiom is where Originality in pop music exists today. Too many years of genre defining records make it difficult to totally break new ground all the time. So, instead, musicians strive to do the genre justice in their stylings. You hit the high mark here. 9

Marketability:
As big as the reggae market is, you can do it. That market is much bigger overseas than here in the US. While we may see big dollars over time because of so many music lovers in our country, the Caribeean and Mediterranean markets for this kind of music are much more thriving. 9

General Comments:
Another outstanding track with a great message. Average Score
9.143
Read more...

Curtis Lowell

I think the lyrics are very good "protest" style words.
Industry Review of Peace In The Congo

Reviewed By: Curtis Lowell


The song review below, is the opinion of only one accredited music industry professional. Whether you have scored high or low on the MakeaStar.com scale, we do not suggest you quit your day job or set fire to your instruments just yet!

How to interpret Review Scores


Industry Review of Peace In The Congo
Category IRB Review Score
Music:
This track reminds me of the Gladiators great record "Sweet So Till" because it has the dark rhythm and sweet vocals that make such a good combination. There are times when the track drifts slightly, so I would recommend getting a tight focus on your various vocal and instrumental melodies and song sections. Making some of the sections shorter will add variety to the track. 8
Lyrics:
I think the lyrics are very good "protest" style words. The message needs to be pushed more towards the front, though. For instance, in the background vocals you start with "Babylon" being repeated at one point and then add "Babylon, get out the Congo". Why not start with "Babylon, get out the Congo"? Get the focus more on the words and the message. 9
Arrangement &
Production:
As I mentioned in the "Music" section, this arrangement is very good, but the parts seem to go on for longer than they stay interesting. The recording and the mix sound good, but a tighter arrangment will help this track from getting too repetitious. 9
Lead Vocal:
The vocals sound great, especially the lead. The only problem I hear is the vocal being a little too far down in the mix. The words should be heard more distinctly to keep the narrative of the song in focus. You have a message, so get it into people's heads. 9
Musicianship:
All the players are terrific and stay in the pocket rhythmically and stylistically. You have lots of different instruments on this track and all of them stay in character throughout the track. No parts jump out as too much, but stay as integral parts of the track. 10
Originality:
It''s hard to make totally original music, but if you make a distinctive mark so that your version of the music sounds like you and only you, then you''ve hit the mark. You all do this well on this track. The impact is only blunted by the repetition of some of the sections, so "do the tighten up." 8
Marketability:
There is a lot of "world" music out there these days, plus the reggae audience doesn't seem to go away, so I think you have a great opportunity to be heard if you can focus your track more tightly. It wouldn't hurt to listen to the Wailers with Bob, Bunny and Peter for ideas about how to keep the tracks more focused, like a single for the radio. If you want the long arrangments, then spice up those longer passages with more great instrumental parts. 8
General Comments:
I love this track, but it needs editing to give its' greatest impact. Average Score
8.714

This song has qualified to enter the contest
Read more...